Formations, recrutements, tendances et digitalisation : les dépenses des RH en 2024

L'année 2024 apporte avec elle une nouvelle perspective sur les dynamiques des ressources humaines au sein des entreprises. Alors que les organisations continuent à prioriser le développement de leurs équipes, le recrutement stratégique et l'amélioration des compétences, les questions financières occupent le devant de la scène. Les dépenses et le budget alloué aux RH jouent un rôle crucial dans la mise en œuvre réussie de ces initiatives.

10
min
Icone Linkedin

Au cœur de cette perspective, la formation devient cruciale, avec un investissement croissant des entreprises pour le développement des compétences, illustré par le budget RH 2024 alloué à des programmes renforçant les compétences actuelles et en favorisant de nouvelles. Parallèlement, le recrutement évolue, les ressources humaines ajustant leurs priorités, avec des investissements dans des technologies visant à simplifier le processus et à cibler les talents.

Les séminaires et événements de 2024 évoluent pour combiner approches présentielles et virtuelles, permettant aux entreprises d'élargir leur portée tout en optimisant les coûts.

Enfin, la digitalisation demeure incontestable, les RH intégrant de plus en plus de solutions technologiques pour gérer les données, automatiser les tâches et améliorer l'expérience des employés, reflétant son rôle vital pour maintenir compétitivité et efficacité dans un environnement en constante évolution.

L’évolution du budget RH

En 2023, près d’un tiers des entreprises attribue un budget RH compris entre 100 000 et 250 000 euros ce qui montre l’importance d’investir dans la gestion efficace de leur salariés et leur vie au travail.

En outre, la moitié des entreprises anticipent une augmentation de leur enveloppe budgétaire dédiée aux ressources humaines dans les mois à venir. Cette tendance illustre la prise de conscience grandissante parmi les entreprises que l'investissement dans les ressources humaines se révèle un moyen efficace de dynamiser la productivité, d'améliorer la satisfaction des employés et de promouvoir la croissance durable de l'entreprise à long terme.

Ce budget se divise en plusieurs parties aussi importantes les unes que les autres :

  • Les frais de personnel
  • Les frais de recrutement
  • Le budget formation
  • Le budget de transformation
  • Les frais annexes et la gestion du personnel

Formation : investir dans le développement des employés

L’importance des formations continues

L'importance des formations continues est indéniable dans le paysage des ressources humaines. Selon une étude, sur un échantillon de salariés interrogés :

64% pensent que leur entreprise considère la formation comme un levier stratégique.

Elles jouent un rôle crucial dans le développement des compétences des collaborateurs, les maintenant à jour face aux évolutions du secteur. Au sein du budget RH, les allocations pour les formations continues témoignent de l'engagement des entreprises envers l'amélioration constante de leurs équipes. Cet investissement s'inscrit dans une vision à long terme, où les compétences affinées des employés contribuent directement à la croissance et à l'innovation de l'entreprise.

En outre, les formations continues renforcent la rétention des talents en démontrant aux employés leur valeur au sein de l'organisation, ce qui contribue à une culture d'apprentissage et de développement dynamique.

Méthodes de formations émergentes

Les méthodes de formation émergentes connaissent une montée en popularité au sein des départements RH, offrant de nouvelles opportunités pour le développement des compétences :

  • Les formations en ligne, les plateformes d'apprentissage et les modules interactifs gagnent en importance.

Ces approches permettent une personnalisation accrue de l'apprentissage, offrant aux employés la flexibilité de progresser à leur rythme. Il est toutefois crucial de noter que l'adoption de ces méthodes peut entraîner des coûts initiaux, notamment pour la mise en place des infrastructures technologiques nécessaires et la création de contenus adaptés. En 2019, ces coûts pouvaient varier entre 14 et 30€ de l’heure selon le type de formation, la durée et son format.

  • Les formations virtuelles, qu'elles soient en direct ou enregistrées, émergent également comme des alternatives pratiques aux séminaires traditionnels

Elles réduisent les frais de déplacement et d'hébergement, tout en fournissant une expérience immersive aux participants. Toutefois, la mise en œuvre de ces formations nécessite des investissements dans des outils de visioconférence et des plateformes dédiées.

  • La réalité virtuelle et à la réalité augmentée, elles offrent des expériences d'apprentissage interactives et immersives.

Cependant, leur adoption peut s'accompagner de coûts significatifs pour l'achat de matériels et le développement de contenus adaptés.

Aujourd’hui, le type de formation les plus appréciées auprès de vos collaborateurs restent tout de même les formations en présentielle animée et interactive à 64% contre 60% pour les formations virtuelles en ligne.

Recrutement : optimiser les processus d'embauche

Évolution des méthodes de recrutement

L'évolution des méthodes de recrutement a considérablement impacté la manière dont les entreprises allouent leur budget dédié à cette fonction essentielle. Alors que les méthodes traditionnelles comme les annonces d'emploi et les agences de recrutement ont longtemps dominé le paysage, de nouvelles approches plus axées sur la technologie et les plateformes en ligne ont émergé.

Les réseaux sociaux professionnels, les sites d'emploi en ligne et les outils de recherche de candidats ont gagné en popularité, permettant aux entreprises de cibler des talents spécifiques de manière plus précise et efficiente.

Cette transition vers des méthodes de recrutement plus numériques a souvent été accompagnée par un réexamen du budget alloué au recrutement. Alors que les coûts liés aux annonces traditionnelles et aux agences peuvent être significatifs, les solutions en ligne offrent souvent une plus grande flexibilité budgétaire et la possibilité de cibler des candidats plus qualifiés.

Il est important de noter que cette évolution ne signifie pas nécessairement une réduction des coûts totaux. Les investissements dans des plateformes de recrutement en ligne, la création de contenus attractifs et la formation des équipes pour maximiser l'utilisation de ces nouveaux outils peuvent également nécessiter une allocation budgétaire adéquate. En somme, l'évolution des méthodes de recrutement a remodelé la manière dont les entreprises dépensent leur budget dédié au recrutement, en mettant l'accent sur l'efficacité, la précision et l'adaptabilité pour attirer les meilleurs talents.

Maximiser les dépenses liées au recrutement

En 2023, le budget moyen d’un recrutement se situe entre 3 000 € et 10 000 €. Ces chiffres sont susceptibles de varier selon le type d’entreprise, bien entendu le type de contrat (CDI, CDD, alternance…) et de poste à pourvoir. Il est important de prendre en compte certains facteurs afin de maximiser les dépenses.

Voici par exemple une démarche à suivre afin d’être le plus efficace dans vos recrutements et donc de limiter les coûts :

  • Analyse du besoin et définition du profil recherché
  • Rédaction de l’offre d’emploi, diffusion et suivi de l’annonce, gestion des contacts
  • Réception et tri des cv
  • Présélection des candidatures
  • Contact et communication avec les candidats
  • Réalisation des entretiens d’embauche
  • Organisation des tests oraux, écrits, psychologiques ou techniques éventuels
  • Concertation avec les différents intervenants et décision d’embauche
  • Etablissement des contrats et suivi des procédures administratives

En mettant en pratique ces démarches, vous serez en mesure de mettre en place des processus de recrutement efficaces tout en garantissant une maîtrise des dépenses associées.

Enfin, pour maximiser votre budget de recrutement l’économie se fait également dans la méthode de recrutement. Alors que les méthodes traditionnelles impliquaient souvent des coûts fixes élevés pour les annonces d'emploi et les agences de recrutement, les nouvelles approches numériques ont ouvert la voie à une utilisation plus stratégique des fonds alloués au recrutement. Les plateformes en ligne, les réseaux sociaux professionnels et les outils d'analyse des candidats permettent aux entreprises de cibler des talents spécifiques de manière plus précise, optimisant ainsi l'efficacité de chaque dépense.

Séminaires et événements : favoriser l'engagement

L’importance des séminaires et événements

Les séminaires et événements jouent un rôle de premier plan dans le budget des ressources humaines, constituant des occasions précieuses pour favoriser le développement professionnel et la cohésion des équipes. En offrant des opportunités d'apprentissage, de réseautage et d'échange d'idées, ils contribuent à renforcer les compétences des employés et à maintenir leur motivation.

Leur inclusion dans le budget requiert une allocation minutieuse des ressources, couvrant les frais liés à la location de lieux, à la logistique, aux intervenants et aux matériels nécessaires. Toutefois, l'impact positif des séminaires et événements sur la culture d'entreprise, la motivation des employés et la rétention des talents justifie amplement ces investissements stratégiques.

Les dépenses liées aux séminaires et événements peuvent être variables, en fonction du nombre d’employé, du lieu et de sa durée. Il faut compter généralement aux alentours de 100€ par personne.

Comment optimiser les coûts ?

Optimiser le budget RH pour les séminaires implique une approche réfléchie pour maximiser la valeur tout en contrôlant les coûts. Tout d'abord, il est essentiel d'évaluer soigneusement les besoins de formation et de développement de l'entreprise, en sélectionnant des événements qui répondent directement à ces besoins.

Ensuite, privilégiez les événements locaux ou virtuels pour réduire les frais de déplacement et d'hébergement. La négociation avec les fournisseurs et la recherche de partenariats peuvent également contribuer à obtenir des tarifs préférentiels. Optez pour des solutions de technologie interactive comme les webinaires pour des formations à moindre coût.

Enfin, considérez la possibilité d'organiser des événements internes, animés par des experts internes ou externes, ce qui peut réduire les coûts tout en renforçant la cohésion interne et le partage des connaissances.

Budget RH : Tendances et prévisions

Le budget RH dédié aux tendances et innovations reflète l'importance d'adopter de nouvelles approches et technologies pour rester compétitif sur le marché du travail en constante évolution. Cette allocation budgétaire vise à soutenir la mise en œuvre de nouvelles pratiques et solutions qui répondent aux besoins changeants des employés et de l'entreprise. Les investissements dans la formation aux nouvelles technologies, les outils de gestion du travail à distance et les plateformes de collaboration en ligne sont de plus en plus courants.

Il est important d’allouer un budget aux tendances émergentes dans un premier temps pour garantir un réel avantage auprès des salariés mais surtout pour maintenir la compétitivité. En mettant en place des outils et logiciels adaptés et innovants cela permet d’être productif et d’améliorer l’efficacité.

Dans ce budget vous pouvez inclure également les tendances qui contribuent à la vie au bureau de vos salariés. Par exemple des outils de travail innovants comme la carte de visite connectée qui vous permet de créer un effet d’appartenance chez vos collaborateurs et également de vous inscrire dans une tendance RSE en limitant la consommation de papier.

À propos de WEMET

Une worktech qui évolue avec vous

WEMET est une worktech toulousaine qui vise à révolutionner les échanges professionnels. En 2020, son cofondateur Samuel Dassa part d’un constat :

les cartes de visite papiers ne sont pas pratiques et plus adaptées au monde du travail actuel.

Ainsi, est née la carte de visite connectée : la WeCard. Grâce à la technologie NFC, que l’on retrouve dans le paiement sans contact par exemple, elle vous permet d’échanger un large panel d’informations. La valeur clé chez WEMET c’est l’expérience utilisateur. Il était donc important pour nous de faire évoluer notre produit en innovant au quotidien mais également de vous garantir un produit qui évolue avec et tout au long de vos projets professionnels.

La WeCard : la carte de visite la plus innovante et complète du marché.

Disponible sur un support PVC recyclé (blanc, noir) ou en bois upcyclé, la carte de visite connectée est un outil de travail écologique qui vous suit dans votre carrière professionnelle, tout en contribuant à la préservation de l'environnement.

Entièrement personnalisable, son contenu est lui modifiable gratuitement et instantanément, vous permettant ainsi de rester toujours à jour et de partager les informations pertinentes à tout moment. Fini les coûts et les délais associés à la réimpression de vos cartes de visite tous les mois.

Avec la carte de visite connectée, vous pouvez facilement mettre à jour vos coordonnées, et adapter votre carte en fonction de votre évolution professionnelle, le tout en quelques clics seulement.

En embrassant la carte de visite connectée, vous rejoignez un mouvement visant à transformer la manière dont les entreprises interagissent et communiquent. C'est un petit geste qui peut avoir un impact significatif sur la réduction des déchets, la préservation des ressources et la création d'un avenir plus durable pour tous.

Plus d'infos sur la carte de visite connectée

D'autres articles dans la même catégorie

No items found.
En cliquant sur "Accepter tous les cookies", vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et contribuer à nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.